Mali : Arrestation d’un gang hautement dangereux, par le commissariat du 17ème arrondissement

Quand la police nationale reste la bête noire des malfrats à bamako. Hier 21 avril, aux environs de 20 heures, la police  du 17èm arrondissement a interpelé à Baco-djicorono  5 individus braqueurs soupçonnés.

Selon nos informations, il s’agit des braqueurs hautement dangereux, qui ayant infiltré  plusieurs séries d’attaques et de braquages dans les alentours de Bamako. Des nommes : Souleymane Coulibaly dit Papou âgé de 26 ans (chef de gang); Mamadou Fomba 25 ans; Soungalo Sanogo 23 ans; Mamadou Bagayogo 26 ans et Abdoulaye Komina 25 ans.

C’est au cours d’une enquête ouverte suite à de multiples attaques perpétrées à travers la ville de Bamako, que le gang a été infiltré depuis un moment. Au cours de leurs interpellations, ils ont été trouvés porteurs de trois armes de poing dont une Berreta et deux Norinco portant le numéro sérigraphie du MSPC.

Les braqueurs arrêtés par le 17ème ont reconnu leur implication dans le braquage de la BSIC de Banankabougou le mois passé où ils ont emporté la Somme de 16 000 000 cfa.

Une série d’enquêtes est mise en cours par la police pour démanteler ce vaste réseau de braqueurs.

Jack Dzaku

Lire aussi

Mali : Un préavis de grève de 72 heures déposé par Synat et Syltmat...

Pour la sécurisation  des représentants de l’Etat dans l’exercice de leurs fonctions, le syndicat libre des t...
Opération, FAMAS, Foret, Terroriste, Mali,

Mali : Installation de l’armée reconstituée à Kidal, le second contingent rebrousse chemin...

Le commandant des opérations du Poste de commandement interarmes du théâtre (PC-IAT) de l’opération-est «Maliko»...

Mali : Parentalisme et affairisme, qu’est devenue l’éducation malienne ?...

Que dire de la crise scolaire au Mali, si ce n’est qu’elle est devenue une mœurs dans notre pays. On se rappelle qu...

Mali : 3 Castes bleus tués et 4 gravement blessés par une mine...

La mission onusienne au Mali a annoncé hier 10 mai, la mort de trois soldats de la paix suite à l’explosion d’Engi...