Mali : IBK est entré dans une colère noire suite à la médiation du HCIM pour gracier les présumés tueurs du commissaire de police de Nioro

Attaque, IBK, Sobame Da, MINUSMA, Ogossagou, Antonio Gueterres, Mali,

IBK est inflexible sur l’application de la loi suite à l’assassinat du commissaire de police de Niono. C’est la moindre des choses que l’on puisse dire comme en témoigne la fermeté du langage qu’il a tenu en réponse à cette requête.

Une délégation conduite par le Haut conseil islamique au palais de Koulouba, samedi dernier dans l’après-midi, pour demander au président de la République de pardonner et par conséquent de relâcher les personnes déjà arrêtées, le président IBK, surpris d’une telle démarche à la fois gauche et inopportune, est entré dans une colère noire, comme en témoigne la fermeté du langage qu’il a tenu en réponse à cette requête.

En effet, sans détours ni circonvolutions, le président IBK a réitéré que force doit rester à la loi et qu’il n’entend cautionner aucune entrave à la justice concernant ce dossier, au sujet duquel les auteurs doivent être identifiés et soumis à toute la rigueur de la loi.

À la fin de ses propos, le président IBK a fait comprendre aux personnalités, venues le solliciter, qu’il vaut mieux s’investir dans la prévention de pareils actes que de chercher à empêcher l’application de la loi. Ce qui ne contribue pas à l’équilibre social du pays.

Lire aussi

Mali : Un préavis de grève de 72 heures déposé par Synat et Syltmat...

Pour la sécurisation  des représentants de l’Etat dans l’exercice de leurs fonctions, le syndicat libre des t...
Opération, FAMAS, Foret, Terroriste, Mali,

Mali : Installation de l’armée reconstituée à Kidal, le second contingent rebrousse chemin...

Le commandant des opérations du Poste de commandement interarmes du théâtre (PC-IAT) de l’opération-est «Maliko»...

Mali : Parentalisme et affairisme, qu’est devenue l’éducation malienne ?...

Que dire de la crise scolaire au Mali, si ce n’est qu’elle est devenue une mœurs dans notre pays. On se rappelle qu...

Mali : 3 Castes bleus tués et 4 gravement blessés par une mine...

La mission onusienne au Mali a annoncé hier 10 mai, la mort de trois soldats de la paix suite à l’explosion d’Engi...