Niger: visite du président Mahamadou Issoufou à Diffa

Le président nigérien a rendu visite, samedi 9 novembre, aux soldats déployés à Diffa. Ce déplacement a été consacré aux questions sécuritaires dans cette région de l’est du Niger confrontée à des attaques incessantes du groupe Boko Haram.

Le président Issoufou a adressé des remerciements aux soldats déployés sur le front et a également tenu un conseil de défense exceptionnel, délocalisé à Diffa, pour tenter de cerner de plus près les problèmes sécuritaires qui se posent dans cette région.

A l’état-major de la zone de défense numéro 5 de Diffa où siège également l’état-major de la force mixte multinationale du lac Tchad, le commandant de la garnison a préparé ses troupes : « Son Excellence M. le président de la République, chef de l’État, chef suprême des armées, s’adresse à vous en ce jour ! Silence pour le rapport ! Repos ! »

Devant plusieurs centaines de soldats nigériens et de soldats partenaires français et américains, M. Issoufou, président de la République et chef suprême des armées, s’est adressé à eux en ces termes : « Aujourd’hui, je me suis fait le devoir de venir personnellement pour m’adresser à vous directement. Vous qui êtes physiquement engagés sur le terrain pour combattre jusqu’à l’éradication totale du groupe terroriste Boko Haram. »

Quelque temps après, il a présidé, pour la première fois, à l’intérieur du pays, le conseil national de sécurité pour la zone de Diffa. « Le président de la République a donné des instructions qui, de notre point de vue, vont changer fondamentalement la situation », a déclaré le ministre d’État à l’Intérieur, Bazoum Mohamed. Depuis 2015, plus de 1 400 éléments de Boko Haram ont été neutralisés.

Rfi

Lire aussi

Mali : Un préavis de grève de 72 heures déposé par Synat et Syltmat...

Pour la sécurisation  des représentants de l’Etat dans l’exercice de leurs fonctions, le syndicat libre des t...
Opération, FAMAS, Foret, Terroriste, Mali,

Mali : Installation de l’armée reconstituée à Kidal, le second contingent rebrousse chemin...

Le commandant des opérations du Poste de commandement interarmes du théâtre (PC-IAT) de l’opération-est «Maliko»...

Mali : Parentalisme et affairisme, qu’est devenue l’éducation malienne ?...

Que dire de la crise scolaire au Mali, si ce n’est qu’elle est devenue une mœurs dans notre pays. On se rappelle qu...

Mali : 3 Castes bleus tués et 4 gravement blessés par une mine...

La mission onusienne au Mali a annoncé hier 10 mai, la mort de trois soldats de la paix suite à l’explosion d’Engi...